Revue professionnelle >

Quand les cœurs d’enfants s’emballent: tachycardies supraventriculaires; un aperçu actualisé

En principe les troubles du rythme cardiaque peuvent survenir à n’importe quel âge. Avec une incidence de 0.1–0.4 %, les tachycardies supraventriculaires (TSV) représentent la plus grande partie des arythmies tachycardes pédiatriques Les tachycardies ventriculaires sont bien plus rares (incidence 0.002– 0.008 %). Le mécanisme de reentry ou l’activité atriale focale peuvent être la cause de la TSV, l’oreillette étant un élément essentiel dans la genèse de la tachycardie. Afin de reconnaître une tachycardie chronique chez l’enfant, il est important de disposer des valeurs normales correspondantes à tous les âges (tab.1). Il est sinon facile de passer à côté d’une légère augmentation de la fréquence cardiaque lors de la consultation.

Informations complémentaires

Auteurs
Dr. med.  Florian Berger, FMH Kinder- und Jugendmedizin Kinderkardiologie Universitätskinderspital Zürich

Matthias Gass

PD Dr. med. Christian Balmer, Zürich