Revue professionnelle >

Malnutrition chez les enfants hospitalisés en Suisse

La malnutrition est caractérisée par un état nutritionnel lors duquel une déficience ou un excès d’énergie, de protéines et de nutriments induisent des effets défavorables et mesurables au niveau de la corpulence et du fonctionnement de l’organisme. Ce déséquilibre va influencer l’évolution clinique de l’enfant. Le terme de malnutrition comprend donc à la fois la sous-alimentation et la suralimentation. Le texte ci-après s’intéressera cependant essentiellement à la malnutrition secondaire à une carence «protéino-énergétique». Cette définition de la malnutrition infantile prend en compte des aspects différents: en particulier l’OMS distingue entre «dénutrition aiguë» (wasting – weight for heigth < –2SD) et «sous-alimentation chronique» (stunting – heigth for age < –2 SD)12) (voir également le tableau 1).
Pour quantifier la MN, les paramètres recommandés sont le z–score (écarts-types) du rapport «poids sur taille», le «percentile de l’IMC» ou le rapport «taille sur âge». Lorsque 2 variables mesurées au fil du temps sont disponibles, la prise pondérale (âge < 2 ans), ou la perte de poids (2–20 ans), la décélération de la vitesse de croissance (z-score) et un apport alimentaire insuffisant seront pris en considération.

Informations complémentaires

Auteurs
Dr. med. Johannes Spalinger, Pädiatrische Gastroenterologie und Ernährung Universitätskinderklinik Bern / Pädiatrische Gastroenterologie und Ernährung, Kinderspital, Luzerner Kantonsspital, Luzern

Marc Sidler

Dr. med. Pascal Müller, Ostschweizer Kinderspital, St. Gallen