Revue professionnelle >

Commentaire personnel au sujet des nouvelles directives de l’ESPGHAN pour le diagnostic de la maladie coeliaque

Les nouvelles directives de l’ESPGAN recommandent le dosage des anticorps contre la hu tissue transglutaminase (IgA anti tTG) et renoncent aux biopsies chez les malades dont le taux d’anticorps est élevé (> 10 fois la norme). Cette proposition induira une spécificité élevée, de sorte qu’il n’y aura que peu de faux positifs en terme malades taxés faussement de cœliaques. Cependant, comme de nombreux malades produisent certes des anticorps IgA anti tTG, mais toutefois pas à des concentrations aussi élevées, le nombre de biopsies ne pourra pas être diminué de manière importante. Aussi, si l’on ne sert que d’un seul anticorps, le nombre de faux négatifs par patient sera plus élevé que si l’on utilise plusieurs analyses pour établir le diagnostic. Pour le clinicien désirant diminuer le nombre de biopsies intestinales, la meilleure approche sera celle dont la somme de faux positifs et faux négatifs sera la plus basse.

Informations complémentaires

Auteurs
A. Bürgin-Wolff

F. Hadziselimovic