Revue professionnelle >

Traitement antiépileptique de l’enfant

Avec une prévalence de 0.5–1 %, l’épilepsie est une des maladies chroniques les plus fréquentes de l’enfance. Une crise épileptique se définit par l’apparition de signes et/ou de symptômes transitoires en lien avec une activité neuronale anormale excessive ou synchrone. Le terme d’épilepsie implique une dysfonction cérébrale caractérisée par une prédisposition durable à générer des crises épileptiques et par leurs répercussions neurobiologiques, cognitives, psychologiques et sociales. Il suffit donc, dans certaines situations et contrairement aux définitions antérieures, de présenter une crise épileptique pour évoquer le diagnostic d’épilepsie46). Un traitement antiépileptique n’est en général envisagé qu’en cas de convulsions répétées. Chez l’enfant, comme chez l’adulte, il s’agit en principe d’un traitement médicamenteux; mais le traitement antiépileptique englobe aussi des mesures diététiques (notamment le régime cétogène), la neurostimulation (du nerf vague p.ex.) ou la chirurgie.

Informations complémentaires

Auteurs
Alexandre N. Datta