Revue professionnelle >

Risques potentiels des nouveaux types d’éclairage pour les yeux des enfants

La directive européenne pour l’éco-conception (2005/32/CE) incite à améliorer les performances environnementales des produits de consommation courante, dont ceux de l’éclairage électrique. Ainsi, au 1er septembre 2016, les ampoules à incandescence seront remplacées par des fluo-compactes, dites «basse consommation», ou des diodes électroluminescentes (LED), plus économes en énergie.
Les LED sont des sources de lumières monochromatiques utilisées depuis de nombreuses années dans l’électronique comme témoins lumineux (dans les jouets notamment) et utilisées comme telles, les LEDs ne présentent aucun danger. Mais pour produire de la lumière blanche avec des LEDs (qui par nature émettent une lumière monochromatique), le moyen le plus économique, le plus utilisé, est de coupler une LED bleue à un phosphore jaune1). Les spectres d’émission de ces sources LED sont enrichis en courtes longueurs d’onde (dans les bleues) par rapport aux autres sources destinées à l’éclairage domestique.

Informations complémentaires

Auteurs
Prof. Francine Behar-Cohen, Service d’ophtalmologie de l’Université de Lausanne

Mélanie Glaettli