News >

Commission obésité

Rapports annuels |

Rapport annuel 2019

Josef Laimbacher

Noyau:
– Nathalie Farpour-Lambert, Genève
– Josef Laimbacher (responsable), St Gall
– Dagmar l’Allemand, St Gall
– Marco Janner, Berne
– Christoph Rutishauser, Zurich
– Bettina Isenschmid, Zofingen (akj)
– Gaby Fontana, Zoug (ASDD)
– Claudia Baeriswyl, Fribourg (SSP)

La Commission obésité de la Société Suisse de Pédiatrie s’avère être une instance incontournable pour la certification ou la reconnaissance des spécialistes actifs dans le domaine de l’obésité de l’enfant, respectivement des programmes de prise en charge structurée multiprofessionnelle et des centres de référence pour l’obésité pédiatrique (cf. pages internet de la SSP et de l’Association obésité de l’enfant et de l’adolescent, AKJ). Ce système et les publications de l’AKJ sont exemplaires pour les autres domaines de l’obésité, p.ex. la mise en œuvre de programmes de groupe pour adultes obèses, les directives pour la chirurgie bariatrique des moins de 18 ans avec une obésité extrême et réfractaire au traitement, ou les recommandations pour l’intégration du traitement en milieu hospitalier dans un concept global.

Des interventions scientifiquement fondées, périnatales et pendant la petite enfance, contre le surpoids et les maladies chroniques non transmissibles sont de plus en plus intégrées aux stratégies de prévention précoce; globalement ces mesures de prévention ont obtenu en Suisse une stabilisation voire réduction de l’obésité infantile.

L’intégration des enfants et adolescents obèses, aux symptômes complexes dans les thérapies de groupe représente néanmoins un défi. Actuellement ne sont pris en charge en Suisse, par les 14 programmes de groupe multiprofessionnels (PGM) basés sur l’évidence et évalués dans une banque de données centrale, que 157 patients, ce qui correspond à moins de 0.8% des enfants obèses de 5-19 ans. Il est hors des possibilités des PGM, dont la priorité sont les problèmes de l’enfant, de lever les obstacles au niveau familial, ce qui serait important pour obtenir un succès thérapeutique à long terme. En collaboration avec l’Association Suisse pour l’Étude du Métabolisme et de l’Obésité (ASEMO) sont donc proposés des traitements multiprofessionnels systémiques et des programmes de prise en charge pour toute la famille, incluant aussi le traitement des parents obèses d’enfants obèses, pour leur propre bien-être et afin qu’ils réalisent leur rôle d’exemple pour l’enfant.

Les différentes sociétés médicales actives dans le domaine de l’obésité, AKJ, ASEMO, SMOB (Swiss Society for the Study of Morbid Obesity and Metabolic Disorders) ainsi que l’organisation de patients Fondation Suisse de l’Obésité n’ont pas suffisamment de membres professionnels (50-150 chacune) et de ressources pour être disponibles en tant que centre de référence pour les différents secteurs concernant l’obésité, et n’ont seules que trop peu d’influence au niveau politique.

L’OFSP a donc proposé de créer une organisation pouvant effectuer du lobbying et fonctionner en tant que centre de référence pour l’obésité en Suisse, afin de donner plus de poids aux initiatives touchant à la prise en charge multiprofessionnelle de l’obésité, et pour soutenir le mieux possible les patients et les professionnels.

L’objectif consiste à regrouper les forces de la communication et de la formation postgraduée et continue, et à offrir un interlocuteur commun aux personnes concernées (enfants/adultes/familles) ainsi qu’aux différents professionnels. La forme juridique de la Société (faitière) Suisse pour l’Obésité, les tâches des associations impliquées et les ressources disponibles seront évaluées au courant de 2020, la fondation de l’organisation étant souhaitée pour 2021. D’autres acteurs actifs dans le domaine de l’obésité (Conférence suisse des directrices et directeurs de la santé CDS/cantons, médecins de famille et de l’enfance mfe, la Commission obésité SSP&AKJ) seront inclus ultérieurement dans la démarche.

Vu les changements attendus, toutes les personnes concernées par la prise en charge d’enfants et adolescents obèses apprécient que la SSP et la Commission obésité maintiennent leur rôle d’interlocuteur ainsi que les formations postgraduées, qui font leurs preuves, et les certifications et reconnaissances.

Prof. Dr. med. Dagmar l’Allemand
Co-Präsidentin
Fachverband Adipositas im Kindes- und Jugendalter akj
Herzogstrasse 1
5000 Aarau
Tel. 044 251 54 45
Tel. direkt: 071 243 1326

Dr. med. Josef Laimbacher
Präsident Adipositaskommission
Stiftung Ostschweizer Kinderspital
Jugendmedizin
Claudiusstrasse 6
9006 St. Gallen
Schweiz
josef.laimbacher@kispisg.ch