Revue professionnelle >

Comment aborder un strabisme?

Un strabisme ne doit jamais être banalisé, même chez le tout petit enfant. En effet, si la fixation d’un nourrisson est instable durant les 3 à 4 premiers mois de vie et peut être associée à un strabisme intermittent et d’angle variable, ses yeux sont parallèles lors des moments d’éveil et d’attention. La présence d’un strabisme constant unilatéral doit évoquer la présence d’une lésion oculaire ou neurologique qui doit être exclue par une consultation ophtalmologique. Une approche systématique, schématisée ici en 5 questions (table 1), est utile lors de l’examen d’un patient chez qui l’on suspecte un strabisme, afin de confirmer le diagnostic et d’orienter les éventuelles investigations complémentaires et leur degré d’urgence.

Informations complémentaires

Auteurs
Pierre-François Kaeser, Médecin associé, responsable de l'unité de strabologie et ophtalmologie pédiatrique Service d'ophtalmologie de l’Université de Lausanne