Revue professionnelle >

Vaccins en rhumatologie pédiatrique

Pour les enfants avec une maladie rhumatismale (MR) les infections représentent un problème majeur. Différents troubles immunologiques à la base des MR de l’enfant et de l’adolescent, dont l’arthrite juvénile idiopathique (AJI), le lupus érythémateux systémique (LES), la dermatomyosite juvénile et des vasculites primaires, constituent un risque accru d’infections avec leur corollaire de complications. Une étude portant sur des enfants avec une AJI sans traitement immunosuppresseur a mis en évidence un risque deux fois plus grand de contracter des infections sévères nécessitant une hospitalisation1). Pour les patients avec un LES, le risque de contracter une infection sévère est nettement élevé et une des causes majeures de mortalité associée au LES de l’enfant et adolescent2), 3). Le traitement immunosuppresseur souvent nécessaire augmente le risque infectieux en fonction de la nature, de la combinaison, de la dose et de la durée pendant laquelle les médicaments sont administrés. La prévention primaire par les vaccins est donc particulièrement importante pour cette population vulnérable. La plupart des enfants et adolescents devraient en principe avoir, au moment du diagnostic de la MR, l’immunité de base, puisque les MR n’apparaissent en général qu’après l’âge de deux ans. Malgré cela il n’est pas rare que des patients avec une MR ne soient qu’insuffisamment vaccinés. Selon une étude de Minden et al.4) chaque troisième patient avec une MR n’avait pas bénéficié de tous les vaccins; ce sont surtout les rappels qui faisaient défaut. Dans une étude canadienne, Morin et al. ne constatent une vaccination complète que pour 61 % de la population étudiée atteinte d’une MR5). Pour la Suisse il n’y a actuellement pas de données suffisantes concernant les patients avec une MR. Par cet article nous souhaitons résumer les connaissances et les recommandations actuelles concernant la vaccination des patients avec une MR.

Informations complémentaires

Auteurs
Dr. mec. Andreas Wörner, Pädiatrische Rheumatologie Universitäts-Kinderspital beider Basel UKBB