Revue professionnelle >

Prise de position pour l’utilisation de préparations pour nourrissons à base de protéines de soja

Les graines de soja ont été utilisées comme matière première pour la production d’une préparation de nourrisson pour la première fois en 1909, d’abord pour le traitement de diarrhées et plus tard comme régime chez des nourrissons connus pour allergie aux protéines bovines. Au cours des décennies suivantes, des préparations pour nourrissons à base de farine de grains de soja, depuis 1960 à base d’isolats de protéines de soja, ont été utilisées de manière empirique dans un grand nombre de maladies et problèmes de santé des nourrissons, sans confirmation de bénéfices par des études systématiques. Ces dernières années, on relève toujours plus de questions et de préoccupations quant à l’utilisation d’aliments à base de soja pour nourrisson, notamment dans le cadre du contenu élevé en phytooestrogènes. Des sociétés de pédiatrie et des autorités en Australie, Europe, France, Angleterre, Irlande, Canada, Nouvelle-Zélande et aux Etats-Unis ont conseillé de n’utiliser les aliments pour nourrissons
à base de soja qu’uniquement sur indication bien spécifiée.
La Commission de Nutrition prend ici position dans le contexte des recommandations mentionnées.

Informations complémentaires

Traducteur:
Peter Baehler, et François Renevey
Auteurs
Prof. Dr. med. Berthold KoletzkoDr. von Haunersches Kinderspital, Klinikum der Universität München