Revue professionnelle >

Nouvelles applications genevoises de la prise en charge des malaises du nourrisson limitée au type BRUE à bas risque: un petit pas en avant?

En mai 2016, l’American Academy of Pediatrics (AAP) a publié des recommandations de pratique clinique modifiant le terme d’ «Apparent Life-Threatening Events» (ALTE) pour le remplacer par la notion plus restrictive de BRUE (Brief Resolved Unexplained Events)1). Ce changement de terminologie, réservé aux
enfants de moins d’un an, n’est cependant pas seulement un changement de nom, mais modifie l’évaluation des patients se présentant avec un malaise grave du nourrisson et induit une nouvelle prise en charge des enfants considérés à bas risque de mortalité ultérieure. En effet, la prise en charge, basée sur l’évidence, est déterminée par une stratification du risque selon les éléments cliniques et les résultats biologiques. Autre nouveauté, les recommandations de prise en charge sont
ensuite classifiées en recommandations de différentes forces (forte, modérée ou faible), qu’il ne s’agit pas d’appliquer automatiquement ou de manière péremptoire, mais qui sont à considérer avec des poids différents dans la décision médicale.

Informations complémentaires

Correspondance:
Auteurs
Arnaud Merglen

Nadja Bajwa

Selina Pinösch

Laurence Lacroix

Sergio Manzano

Annick Galetto-Lacour

Alain Gervaix

Dominique Belli

Prof. Dr med. Klara Posfay Barbe, HUG Hôpitaux Universitaires Genève