News >

Oncologie-hématologie pédiatrique

Rapports annuels |

Rapport annuel 2019

Katrin Scheinemann

Société médicale

Groupe d’Oncologie pédiatrique suisse (SPOG)

Katrin Scheinemann, présidente SPOG depuis le 1.1.2020

Contact et secrétariat général

Isabelle Lamontagne-Müller
SPOG Coordinating Center
Effingerstrasse 33
3008 Bern
Tel: 031 389 91 89
Isabelle.lamontagne-mueller@spog.ch
www.spog.ch

Comité 2019
Président
Roland A. Ammann, Berne
Vice-président
Michael Grotzer, Zurich
Past-président
Felix Niggli, Zurich
Assesseurs
Maja Beck Popovic, Lausanne
Heinz Hengartner, St Gall

Membres

Sont membres du SPOG les services d’oncologie pédiatrique des cliniques universitaires de Bâle, Berne, Genève, Lausanne et Zurich ainsi que des hôpitaux cantonaux d’Aarau, Bellinzona, Lucerne et l’Hôpital pédiatrique de Suisse orientale à St-Gall. Sont également membres le Registre suisse du cancer de l’enfant (RSCE) et des représentant-e-s de la chirurgie pédiatrique, de la radio-oncologie, de la pathologie et des Clinical Research Coordinators (anciennement « Datamanagement »).

Examen de spécialiste en hémato-oncologie pédiatrique

Les examens de spécialiste ont lieu annuellement en automne, en français et en allemand. Les lieux et dates définitifs seront communiqués ultérieurement. En 2019 trois candidates et candidats ont réussi l’examen.

Activités prioritaires

Recherche clinique

Les études cliniques concernant les traitements représentent la tâche la plus importante du SPOG. Les succès extraordinaires de ces dernières décennies, dont bénéficient les enfants et adolescents souffrant d’un cancer, sont basés sur une longue tradition de recherche clinique. Le traitement de ces enfants et adolescents dans le cadre d’une étude clinique va de pair avec de meilleurs résultats, une plus grande sécurité, des contrôles qualité plus efficaces et un gain systématique en connaissances. Heureusement les maladies cancéreuses sont, avec plus de 300 nouveaux cas par année (env. 250 cas <14 ans), rares pendant l’enfance et l’adolescence. De ce fait un bon réseautage et une bonne collaboration du SPOG avec des groupes de recherche internationaux sont indispensables. Ce n’est qu’ainsi qu’il est possible de réaliser des études pertinentes et d’obtenir des résultats significatifs. Le SPOG assure, dans le cadre de la participation aux études internationales, le rôle et donc les devoirs de sponsor national selon la Good Clinical Practice (GCP).

Le SPOG Coordinating Center se charge des préparatifs nécessaires à la mise en place d’études en Suisse. Les collaborateurs du SPOG Coordinating Center assurent également les ultérieures mesures régulatrices, administratives et de garantie de qualité tout au long du cycle de chaque étude. Ils soumettent p.ex. les demandes auprès de Swissmedic et des commissions d’éthique, rédigent les traductions ou élaborent les plans de monitorage et organisent et évaluent les visite de monitorage.

Fin 2019, 29 études étaient ouvertes et pouvaient inclure des patients, 235 patients ont été enregistrés dans ces études et traités selon les protocoles respectifs.

Recherche en laboratoire

La plupart des études thérapeutiques auxquelles participent les cliniques membres du SPOG comprennent, outre la partie clinique, une voire plusieurs questions biologiques. La plupart des cliniques membre alimentent par ailleurs une banque centrale des tumeurs à Zurich, qui récolte et analyse des tissus tumoraux et des échantillons de sang. Ces échantillons permettent la mise en œuvre de projets de recherche biologique.

Recherche épidémiologique

Situé dans l’Institut de médecine sociale et préventive de l’Université de Berne, le Registre suisse du cancer de l’enfant (RSCE) (https://www.registretumeursenfants.ch) est un partenaire et membre essentiel du SPOG. Le RSCE est le seul registre des tumeurs en Suisse qui saisit la prévalence et d’autres paramètres concernant les maladies oncologiques de l’enfant et de l’adolescent.

Priorités de la recherche du RSCE: les causes des maladies cancéreuses de l’enfant ainsi que les effets tardifs et la prise en charge à long terme de l’enfant après un cancer.

Basant sur une association entre l’Université Berne et le SPOG, le RSCE a obtenu un mandat de la part de la Confédération afin de gérer un registre des cancers de l’enfant dans le cadre de la nouvelle Loi fédérale sur l’enregistrement des maladies oncologiques (LEMO). Dans le courant de l’année 2019 les travaux conséquents de mise en place ont été terminés avec succès et le 1er janvier 2020, le nouveau Registre des cancers de l’enfant selon la Loi fédérale sur l’enregistrement des maladies oncologiques a été mis en fonction comme prévu.