News >

Nécrologie Peter Studer (1947 – 2020)

Personnalités |

En mémoire de Dr med. Peter Studer, pédiatre, 14 mars 1947 – 6 mai 2020

https://de.beat-richner.ch/

Notre collègue pédiatre Peter Studer est né un jour après Beat Richner. Les deux ont fourni, pendant un quart de siècle, une assistance médicale immense à des centaines de milliers d’enfants au Cambodge. Le destin a voulu que Peter Studer décède lui aussi d’une maladie cérébrale incurable 20 mois après Beat Richner.

Après ses études et sa formation postgraduée notamment à Berne, Peter Studer ouvre son propre cabinet pédiatrique à Reinach/AG. Déjà en 1979 et pendant les années suivantes il participe à des missions de la Croix Rouge dans la région frontalière entre la Thaïlande et le Cambodge. Beat Richner avait effectué sa première mission avec la Croix Rouge, en tant que jeune médecin assistant, en 1975 à Phnom Penh, qu’il a dû quitter en catastrophe suite à la prise de pouvoir meurtrière de Pol Pot. En 1992 Beat Richner décida de quitter la Suisse et de se vouer avec toutes ses forces à la mise en place et à la gestion d’un hôpital pour enfants au Cambodge. Peter Studer apprit les plans de Beat Richner avec scepticisme, l’appela néanmoins parce qu’en lui aussi étaient nés un lien personnel et de la sympathie pour le Cambodge. Il constata avec étonnement que le projet de Beat Richner était très bien préparé et en rapide réalisation. Ils convinrent que Peter Studer effectuerait régulièrement des missions au Cambodge, tout en maintenant son activité au cabinet. Ce fut le début d’une longue et fructueuse collaboration.

Beat Richner a créé la Fondation hôpital de pédiatrie Kantha Bopha, dans laquelle s’impliquèrent amis et connaissances.  Avec un immense plaisir nous pouvons constater que de nombreuses personnes continuent à soutenir l’œuvre de Beat Richner. La fondation gère entre temps cinq hôpitaux. L’énorme travail der Beat Richner et Peter Studer au Cambodge a trouvé un terrain fertile. Les collaboratrices et collaborateurs cambodgiens, des médecins aux blanchisseuses, étaient avides de connaissances et travailleurs. Des professionnels de la Clinique pédiatrique de Zurich et d’autres institutions se passionnèrent pour des missions de formation. Peter Studer de son côté s’occupait avec enthousiasme de la formation des collègues cambodgiens. Il coordonnait les modules de formation et prenait en charge de manière exemplaire les enseignants venus de Suisse. Souvent il allait les chercher à l’aéroport de Siem Reap ou de Phnom Penh. Ses visites guidées des temples d’Angkor Wat étaient toujours un événement, il connaissait tout des temples et des alentours, jusqu’aux restaurants authentiques. Il était pour ainsi dire chez lui ici aussi.

C’était la volonté de Beat Richner que les hôpitaux soient repris et gérés par les Cambodgiens et près sa maladie, Peter Studer a fidèlement poursuivi cet objectif. En effet les Cambodgiens sont actuellement en mesure de gérer les hôpitaux sur le plan médical de manière indépendante et avec excellence. Ces hôpitaux sont devenus des hôpitaux universitaires officiels du gouvernement, les médecins chefs sont professeurs à l’Université de Phnom Penh, et une fondation indépendante cambodgienne a été créée. La direction administrative des hôpitaux a été confié a un collaborateur de longue date de Beat Richner, un biologiste bien implanté localement et double-national franco-cambodgien. Le Conseil de fondation suisse a été récemment renforcé par quatre professeurs de la Clinique pédiatrique de Zurich, afin de garantir le transfert du savoir-faire médical aussi après la fin de l’ère Richner/Studer.

Nous avons eu l’immense chance de connaître en la personne de Peter Studer un ami loyal, serviable et animé d’une forte fibre humanitaire, comme on ne peut pas l’imaginer meilleur.

Alfred Löhrer, pédiatre, membre de la Fondation hôpital de pédiatrie Kantha Bopha