News >

Commission de formation postgraduée

Rapports annuels |

Rapport annuel 2019

Christoph Rudin

L’année dernière la CFPG de la SSP s’est comme d’habitude réunie deux fois: le 19.3 et le 19.11.2019.

Membres de la commission postgraduée (état le 31.12.2019) et leurs tâches

  • Christoph Rudin, Bâle, président, représentant de la SSP à l’ISFM
  • Mathias Gebauer, Bienne
  • Alexandra Jäggi, Fribourg
  • Représentant des médecins en formation (avant Bettina Henzi, Berne), actuellement vacant
  • Remo Minder, Zurich
  • Cosette Pharisa, Fribourg
  • Oskar Jenni, Zurich, responsable pour la SSP des visitations/audits des établissements de formation
  • Martine Bideau, Onex
  • Andrea Duppenthaler, Berne, représentant de la SSP dans la Commission des titres
  • Daniel Trachsel, Bâle, représentant de la SSP dans la Commission des établissements de formation
  • Johannes Wildhaber, Fribourg, responsable des examens de spécialiste en pédiatrie
  • François Cachat, Vevey, représentant de la Suisse romande
  • Helena Gerritsma Schirlo, Aarau, représentante de Kinderärzte Schweiz

Divers

L’année passée nous n’avons eu à déplorer que la démission de Bettina Henzi, représentante des médecins en formation. Nous la remercions chaleureusement pour son engagement. Malheureusement la représentation des médecins en formation au sein de la CFPG est actuellement vacante mais nous espérons que les médecins assistants seront bientôt à nouveau présents dans la commission. Nous nous réjouissons qu’un souhait de longue date se soit enfin réalisé: lors de la séance d’automne nous avons pu accueillir pour la première fois une représentante de Kinderärzte Schweiz, en la personne de la vice-présidente Helena Geritsma.

L’année passée un mandat écrit officiel a été donné à la CFPG de la part du comité de la SSP, où sont formellement retenues les obligations et les tâches. Cela n’a pas modifié l’activité de la CFPG.

Activités

Le sujet central de notre séance de printemps a été l’adaptation des programmes de formation postgraduée de la SSP et de la neuropédiatrie. La formation postgraduée en neuropédiatrie dure une année de plus que pour les autres formations approfondies et de nombreux collègues ne se décident qu’au cours de leur formation postgraduée pour cette spécialité, ce qui a pour conséquence qu’ils ne peuvent faire valoir qu’une année de formation postgraduée en pédiatrie pour la formation approfondie en neuropédiatrie. Cela allonge la durée de formation postgraduée en neuropédiatrie à huit ans, alors que la durée pour l’obtention d’un titre de formation approfondie dans une autre spécialité n’est « que » de sept ans. A donc été émis le souhait qu’en lieu et place d’une année optionnelle en neurologie adulte soit comptée, pour la spécialisation en neuropédiatrie, une deuxième année de neuropédiatrie réalisée pendant la formation postgraduée en pédiatrie. Il a été donné suite à ce souhait et les deux curriculum de formation postgraduée ont été adaptés au courant de l’année passée. Par contre a été refusée par la CFPG une demande de la part des neurologues adultes pour qu’une année en neurologie adulte soit reconnue dès le début de la formation postgraduée, donc sans formation de base préalable en pédiatrie. En effet cela aurait constitué un renoncement au principe qu’avant toute formation postgraduée dans une formation approfondie pédiatrique, une formation de base de deux ans devait toujours être effectuée.

Durant l’année passée la CFPG a poursuivi les travaux concernant l’assurance qualité dans les cabinets formateurs. L’année précédente avait été créé à ce propos un groupe de travail dirigé par Alexandra Jäggi. Entre temps avec Dominique Gut une responsable qualité est membre du comité de la SSP, qui s’attache aussi intensivement à cette question.

Lors de la séance d’automne Cosette Pharisa a présenté les premiers résultats du deuxième groupe de travail de la CFPG, qui souhaite renouveler le catalogue d’objectifs de formation en tenant compte du concept EPA (entrustable professional activities – voire aussi p. ex. (depuis les USA) https://www.abp.org/entrustable-professional-activities-epas). Ces travaux ont progressé pendant l’exercice en cours et se poursuivent.

Enfin le comité de la SSP et la CFPG se sont penchés sur la question s’il faut maintenir les cours de formation postgraduée obligatoires. Ces cours nous différencient en tant que spécialistes en pédiatrie de la médecine générale. Les néonatologues notamment peinent à définir, proposer et organiser ce type de cours, étant de l’avis que les contenus étaient de toute façon transmis lors des rotations des médecins en formation dans les services de néonatologie. Dans le cadre d’un cours de formation postgraduée devraient être abordés surtout des sujets pertinents pour le pédiatre généraliste (p.ex. conseils en allaitement). Cette année des cours dans ce sens seront définis et standardisés aussi par les néonatologues.

Cette année nous attend une nouvelle révision du programme de formation postgraduée. La formation au cabinet devrait devenir possible déjà dans le cadre de la formation de base. En outre le terme de centre de formation devra être mieux défini. Il devra s’agir d’établissements accueillant pendant plusieurs jours des enfants de différents âges. La CFPG réfléchit enfin, comme d’autres sociétés de spécialistes, à déclarer obligatoire la participation à deux réunions annuelles de la spécialité et la présentation d’un poster ou d’un exposé à une de ces réunions. Serait également souhaitable une formation postgraduée obligatoire d’au moins 6 mois dans un cabinet. Malheureusement les places ainsi que le financement manquent encore. Ce souhait doit donc être mis en attente.

La présidence de la CFPG me procure toujours autant de plaisir et je souhaite remercier chaleureusement tous les membres de la commission pour leur grand engagement en faveur de la formation postgraduée dans notre belle spécialité professionnelle. Au nom de l’ensemble de la CFPG je remercie le secrétariat et le comité de la SSP ainsi que l’ISFM pour la collaboration et le soutien toujours bienveillants.  Nous recevons bien évidemment toujours avec plaisir et reconnaissance toute suggestion et idée qui nous sont soumises.