Revue professionnelle >

Le modèle de partenariat dans l’accompagnement d’un enfant avec trouble du spectre autistique

Une naissance sur 100 est touchée par un trouble du spectre autistique (TSA). En appliquant ce taux de prévalence reconnu au niveau international1), environ 80 000 personnes seraient concernées par les TSA en Suisse. En considérant les parents, la fratrie et les proches, c’est sans doute bien plus de 250 000 personnes qui sont concernées, dans leur vie quotidienne par cette problématique. Sans prise en charge adaptée dès le plus jeune âge, le handicap sévère et chronique secondaire au
TSA (en termes d’autonomie et de capacités de socialisation) nécessite un accompagnement parfois très lourd de ces personnes de l’enfance à l’âge adulte.

Informations complémentaires

Correspondance:
Auteurs
Nadia Chabane