Revue professionnelle >

Ce que les mères attendent des professionnel-le-s

Allaitement |

Des professionnel-le-s de différents domaines conseillent et accompagnent les mères et leurs bébés après la naissance. Le retour d’information à Promotion allaitement maternel Suisse indique que les besoins individuels des mères varient fortement. Il est donc important pour le processus de conseil que les professionnel-le-s connaissent les souhaits de la mère en ce qui concerne l’allaitement maternel et la nutrition de son enfant et qu’ils/elles adaptent leurs actions en conséquence.

Les différents souhaits et leurs conséquences pour la consultation

  • La mère qui est déterminée à allaiter, qui veut donner son mieux pour réussir et qui n’évite pas les situations plutôt difficiles : cette femme a besoin de professionnel-le-s qui reconnaissent ses besoins et la soutiennent, qui l’encouragent et l’aident à surmonter les problèmes et qui, le cas échéant, l’orientent vers des spécialistes de l’allaitement.
  • La mère qui aimerait allaiter mais qui n’est pas soutenue mais plutôt déstabilisée par son entourage : à ce moment-là il est important de découvrir ce que la mère (et non pas son entourage) veut vraiment, afin de la soutenir et de l’encourager à agir selon ses propres souhaits. Cette mère peut avoir besoin de certains outils pour pouvoir s’affirmer face à l’attitude négative de son entourage.
  • La mère qui ne voudrait pas allaiter mais dont l’entourage semble penser qu’une mère qui n’allaite pas n’est pas une bonne mère : là aussi, il est important de découvrir ce que la mère (et non pas son entourage) veut vraiment, afin de la soutenir et de la conforter dans son choix. Cette mère a besoin qu’un-e spécialiste lui confirme qu’un enfant peut aussi se développer en santé s’il reçoit des préparations pour nourrissons.
  • La mère qui a décidé de ne pas allaiter ou de cesser d’allaiter : cette mère peut avoir besoin d’informations sur la manière de sevrer son bébé en douceur et sur l’alimentation adaptée.

Comment faire face aux situations particulières ?

  • Maladie ou hospitalisation de la mère : pour commencer et continuer à allaiter, la mère a besoin de professionnel-le-s qui font preuve de compréhension pour la situation particulière d’une mère qui allaite pendant le traitement médical. S’il est nécessaire de prescrire un médicament, celui-ci doit être compatible avec l’allaitement1.
  • Maladie ou hospitalisation du nourrisson allaité : la mère a besoin de professionnel-le-s qui reconnaissent la valeur de l’allaitement maternel dans cette situation spéciale et qui l’aident à le poursuivre dans la mesure du possible. Les nourrissons malades bénéficient particulièrement du lait maternel et de la proximité de la mère pendant l’allaitement. Le lait maternel et l’allaitement peuvent contribuer à la guérison.
  • Épuisement de la mère : une mère épuisée physiquement ou mentalement a besoin de soutien et de soulagement à bien des égards. Le sevrage est souvent recommandé comme l’une des premières mesures de soulagement, indépendamment du fait que l’allaitement soit considéré ou non comme une charge par la mère. La mère a alors besoin de professionnel-le-s qui essaient de prendre en compte son souhait d’allaiter, voire de sevrer, et qui l’aident à trouver une solution individuelle qui lui convient. Un « allaitement partiel » avec des pauses plus longues pendant la nuit peut par exemple apporter un soulagement.
  • Reprise du travail : il est important que les professionnel-le-s connaissent les droits des mères allaitantes au lieu de travail et transmettent ces informations. La mère a besoin de professionnel-le-s qui la confortent dans son choix et lui offrent une assistance appropriée2.
  • Durée prolongée de l’allaitement : il y a de bonnes raisons de continuer à allaiter au-delà de la première année de vie. Certains avantages de l’allaitement maternel pour la santé du bébé et de la mère dépendent de la durée de la période d’allaitement. Le lait maternel ne perd pas sa valeur après la première année et continue à être une source importante de calories, de protéines, de vitamines et de sels minéraux de haute qualité. La mère souhaite alors d’être encouragée par des professionnel-le-s qui respectent sa décision d’allaiter plus longtemps.

Les exigences légitimes que les mères ont envers les professionnel-le-s qui s’occupent d’elles devraient servir de base de réflexion. Les professionnel-le-s doivent non seulement agir de manière techniquement correcte, mais aussi faire preuve de compréhension pour la situation individuelle de chaque mère et la prendre en compte, en proposant des recommandations. Le bien-être et la santé de la mère et de l’enfant peuvent ainsi être promus.

1 https://www.sappinfo.ch/fr/

2https://www.stillfoerderung.ch/logicio/pmws/stillen__arbeit__fr.html

Informations complémentaires

Correspondance:
Auteurs
Christine Brennan, Stillförderung Schweiz, Bern

Silvia Honigmann, Berner Fachhochschule Gesundheit, Bern