Revue professionnelle >

Recommandations pour les activités liées à la protection de l’enfant dans les hôpitaux pédiatriques

Protection de l'enfant |

Groupe de travail protection de l‘enfant des hôpitaux pédiatriques suisses

Introduction

Des enfants maltraités sont pris en charge dans tous les services et cliniques pédiatriques. Reconnaître les signes discrets d’une possible maltraitance et mettre en place l’aide nécessaire font partie des missions de toute clinique pédiatrique. La diversité du tableau clinique de cette entité et les particularités psychologiques des patients qui en souffrent, rendent son diagnostic difficile. Les mauvais traitements envers les enfants sont pourtant plus fréquents que d’autres groupes de pathologies pédiatriques comme les malformations cardiaques, les tumeurs malignes ou les maladies métaboliques. De plus, le diagnostic précoce est d’autant plus important que le pronostic dépend beaucoup de la révélation précoce des faits et d’une prise en charge interdisciplinaire adéquate.
C’est pour cette raison que le Groupe de travail pour la protection de l’enfant des hôpitaux pédiatriques – une commission de la Société Suisse de Pédiatrie – s’est fixé pour objectif d’élaborer des recommandations pour le diagnostic et la prise en charge de la maltraitance envers
les enfants. Ce groupe est composé de spécialistes expérimentés dans les domaines de la chirurgie pédiatrique, de la pédopsychiatrie et de la pédiatrie.
En raison de la fréquence de la maltraitance, la protection de l’enfant n’est pas une discipline ne relevant que de quelques spécialistes mais la sensibilisation à ce problème et la prise de conscience de ce phénomène devraient être intégrées dans la pensée de chaque médecin. De même la protection de l’enfant devrait faire partie du cahier de charge de tout chef de clinique et figurer au catalogue des sujets d’apprentissage pour la formation FMH en pédiatrie; le thème de la maltraitance doit également être un sujet d’examen FMH pour notre spécialité.

Ces recommandations pourront servir de fil conducteur à tous les médecins travaillant dans un service de pédiatrie, particulièrement lors du premier contact avec des enfants et adolescents et avec leurs accompagnants (probablement le plus souvent dans des situations d’urgence).

Recommandations

Informations complémentaires

Auteurs
Dr. med. Markus Wopmann, Klinik für Kinder und Jugendliche, Kantonsspital Baden