News >

COVID-19 Questions-réponses partie 10

Covid-19 |

pédiatrie suisse est en étroit contact avec l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) et lui apporte son expertise.

Communication du Président

Chères et chers collègues, Chères et chers membres de la SSP,

J’espère que vous vous portez bien en ces temps de turbulences. La Société Suisse de Pédiatrie a été confrontée à un grand nombre de demandes de la presse ces derniers jours et semaines. Notre point de vue quant aux différentes conférences de presse et décisions du Conseil Fédéral a été demandé. Nous sommes d’avis qu’il ne nous appartient pas de nous prononcer sur ces décisions, précisément pour éviter d’inquiéter davantage le grand public.

Notre travail comprend actuellement les deux missions essentielles suivantes: d’une part, nous considérons qu’il est important de fournir à nos collègues des informations professionnelles dans notre newsletter régulière et de répondre à des questions spécifiques. D’autre part, nous sommes en étroit contact avec l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et lui apportons notre expertise.

Nous attachons beaucoup d’importance à une interprétation équilibrée de l’ensemble des preuves scientifiques. Notre évaluation de la situation n’est pas basée sur des études individuelles, en particulier pas sur celles qui n’ont pas encore fait l’objet d’un examen indépendant (peer review).

Tout ce travail est effectué par une petite cellule de crise sous la direction des membres de notre comité de direction, Christoph Aebi, pédiatre et infectiologue, chef de la clinique pédiatrique de l’Hôpital de l’Île de Berne et Dominique Gut, pédiatre praticien de Lucerne, que je remercie personnellement pour ce travail précieux et important.

Gian Paolo Ramelli, président de la SSP

COVID-19 – Les enfants avec une maladie sous-jacente doivent retourner à l’école à partir du 11 mai 2020

Divers cantons et communes ont signalé que, contrairement aux recommandations de l’OFSP, les enfants atteints de maladies de base ne seront plus admis aux cours en présentiel à partir du 11 mai 2020. En conséquence, les cabinets et les hôpitaux pédiatriques sont submergés de questions de la part de parents inquiets.

La SSP réitère donc, en référence à sa newsletter du 29 avril 2020 que:

  • Il n’y a pas d’enfants et d’adolescents particulièrement menacés par le SARS-CoV-2
  • Les diverses sociétés et groupements des sous-spécialités en pédiatrie consultés par la SSP soutiennent cette déclaration
  • Les catégories de risques valables pour les adultes ne sont pas applicables
  • Tous les enfants et adolescents qui étaient scolarisés avant COVID-19 sont autorisés à retourner à l’école à partir du 11 mai 2020
  • Les enfants risquant en général de contracter une infection grave respectent les mesures de protection prévues pour eux de manière conséquente, indépendamment de COVID-19

Il est important que les pédiatres, en particulier celles et ceux qui exercent des fonctions médicales en milieu scolaire, travaillent activement en faveur d’un enseignement présentiel pour que les enfants ne soient pas inutilement privés de la possibilité de retourner à l’école.
Questions fréquentes OFSP- enfants et écoles